Un peu d'histoire !

Dés le XIXe siècle, l'Oisans s'ouvre à ceux qui souhaitent découvrir ses vallées sauvages et ses sommets encore vierges.

Les hommes de la vallée accompagnent là-haut ces aventuriers. C'est le point de départ de grandes lignées de guides, les Turcs, Rodiers, Paquets...

Pierre GASPARD est de ceux-là. Il rentrera dans la légende le 16 août 1877 avec son client Emmanuel Boileau de Castelnau en inscrivant à son palmarès, la première de la Meije par sa face sud, au départ de la Bérarde.

Le Musée « Mémoires d'Alpinismes » retrace l'épopée de ces hommes et leur passion
La Bérarde